Je reçois des enfants, des adolescents et des adultes dans mon cabinet à Aix-en-Provence.

Psychothérapeute et sexologue depuis plus de 25 ans, mon approche intègre principalement les outils des thérapies émotionnelles, cognitives-comportementales, systémiques et des thérapies brèves.

Qu’elle soit brève ou non, une psychothérapie est un mode particulier de relation humaine qui a pour objectif d’aider le consultant à se conduire avec plus de perspicacité, de liberté et de responsabilité.

 

Psychothérapies

Pour quels problèmes psychologiques ?

Mon expérience porte essentiellement sur :

  • Les relations familiales
  • Les psychothérapies de l’enfant et de l’adolescent
  • Les conflits conjugaux
  • Les situations impliquant des enjeux relationnels quels que soient les contextes et les acteurs
  • Le burn-out
  • Le traitement des troubles sexuels
  • Le questionnement sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre
  • Les troubles du comportement alimentaire
  • Les situations de handicap intellectuel
  • Les événements traumatiques
  • La dépression, le deuil
  • L’accompagnement dans le traitement des maladies psychiques et physiques graves.

 

Quels sont les objectifs d’une psychothérapie?

  • En tout premier lieu, il s’agit de comprendre de manière approfondie les facteurs à l’origine des difficultés, à la fois sur les plans comportemental, cognitif, émotionnel, relationnel et physiologique.
  • Deuxièmement, la mise en perspective des difficultés permet d’identifier les besoins personnels et de clarifier les attentes et les cibles de la psychothérapie.
  • Et en fin, le consultant parvient à restaurer sa capacité à agir sur sa situation et à la transformer.  

Je pratique une psychothérapie collaborative qui considère les consultants comme acteurs et partenaires du processus thérapeutique.

  • En tout premier lieu, il s’agit de comprendre de manière approfondie les facteurs à l’origine des difficultés, à la fois sur les plans comportemental, cognitif, émotionnel, relationnel et physiologique.
  • Deuxièmement, la mise en perspective des difficultés permet d’identifier les besoins personnels et de clarifier les attentes et les cibles de la psychothérapie.
  • Et en fin, le consultant parvient à restaurer sa capacité à agir sur sa situation et à la transformer.  

Je pratique une psychothérapie collaborative qui considère les consultants comme acteurs et partenaires du processus thérapeutique. Cela signifie qu’on détermine, d’un commun accord,  les objectifs visés, les méthodes, la fréquence et le nombre approximatif des séances.

Dans certains cas, un accompagnement de courte durée (entre 6 et 12 séances) peut être suffisant pour traverser un moment difficile et trouver des solutions adaptées aux problématiques rencontrées, c’est ce que l’on appelle une thérapie brève.