Thérapie brève

Je reçois des enfants, des adolescents et des adultes. Mon approche intègre principalement les outils des thérapies émotionnelles, cognitives-comportementales et systémiques.

Cette approche collaborative considère les participants comme acteurs et partenaires du processus thérapeutique.

Les principaux objectifs sont:

  • La compréhension approfondie des facteurs impliqués à la fois sur le plan comportemental, cognitif, émotionnel, relationnel et physiologique à l’origine des symptômes.
  • La prise de recul, l’identification des besoins personnels et la clarification des attentes et des cibles thérapeutiques
  • La restauration de la capacité à agir sur sa situation et à la transformer.

 

Mon expérience porte en particulier sur :

  • Les relations familiales
  • Les psychothérapies de l’enfant et de l’adolescent
  • Les conflits conjugaux
  • Les situations impliquant des enjeux relationnels quelque soient les contextes et les acteurs
  • Le burn-out
  • Le traitement des symptômes sexuels
  • Le questionnement sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre
  • Les troubles du comportement alimentaire
  • Les situations de handicap intellectuel
  • Les événements traumatiques
  • La dépression, le deuil
  • L’accompagnement dans le traitement des maladies psychiques et physiques graves.

 

 

Thérapie de couple

La thérapie de couple se présente comme une intervention spécifique sur la relation en présence des deux partenaires.

La thérapie de couple recouvre diverses modalités :

  • Conseil conjugal
  • Enrichissement de la relation
  • Médiation familiale
  • Gestion des conflits
  • Intervention de crise (risque de suicide, violence, …)
  • Gestion des émotions
  • Travail sur la communication
  • Sexothérapie.

 

 

La sexothérapie

C’est un ensemble de techniques spécifiques d’évaluation et de traitement des symptômes sexuels tels que les troubles du désir et de l’érection, l’éjaculation précoce, la dyspareunie, le vaginisme, l’anorgasmie et l’anéjaculation.

  • Toute consultation concernant des symptômes sexuels nécessite l’exploration de la relation de couple car ils affectent les deux partenaires. La plainte sexuelle sert souvent d’argument pour exposer la souffrance ou l’ennui mais plus souvent pour justifier la conduite: l’agressivité, la distance, l’infidélité, etc.
  • La plainte sexuelle est une des indications majeures de la thérapie de couple. Si les questions sexuelles ne sont pas abordées directement, elles continuent de poser problème. En effet, l’amélioration de la relation sexuelle ne survient pas comme une conséquence directe de l’amélioration d’autres aspects de la relation.